STOP CITY 

exposition-stop-city-ebabx-galeries-lafa
STOP CITY 1 
Exposition n°1 
19 mars au 16 mai 2015
STOP CITY 3
Le séisme et l’argent
22 octobre au 21 novembre 2015
STOP CITY 2
La contamination et le conflit
18 juin au 17 octobre 2015
STOP CITY 4
L'incendie et l'enceinte
26 novembre 2015 au 5 janvier 2016
Le programme de recherche Stop City tire son nom d’un célèbre projet de l’architecture radicale italienne de 1969, No-Stop City. Avec cette « Ville sans fin », Archizoom Associati proposait un projet théorique et critique de la ville d’alors. Initié en 2014, pour deux ans, le programme de recherche Stop City interroge les formes contemporaines de la « ville qui s’arrête », interrompue dans son développement par une catastrophe naturelle, un conflit, la décroissance économique… Quelles sont les raisons et les formes de cette rupture, brutale ou progressive, et son impact sur l’environnement urbain ou naturel et ses populations ? Comment sont pensées et menées des actions de reconquête de ces espaces délaissés, et comment contribuent-elles à une relecture du paysage, à son remaillage, voire à une véritable requalification ?
Exposition STOP CITY  aux Galeries Lafayette 
2015 - 2016 
 
L’EBABX investit deux espaces, une vitrine sur rue, et une salle d’exposition intégrée aux espaces commerciaux. La vitrine est visible de l'espace public extérieur et l'espace d'exposition permet une visite  à l'intérieur des galeries.  
Les usagers du magasin peuvent alors découvrir librement chaque restitution du travail des étudiants dans le "LABO" des galeries Lafayette.

Exposition VISION  au Palais de Tokyo
Une proposition de l’ANdÉA, Association nationale des écoles supérieures d’art Recherche en Art et en Design.
13 au 18 avril 2016

 

Format imaginé pour VISION : C’est un dispositif permanent imaginé pour consulter une recherche qui contredit le No-Stop City du collectif Archizoom Associati. Le projet expérimente la mise en commun d’un ensemble de points de vue, les plus variés possibles, sur les villes qui existent telles qu’elles se présentent devant nous : stoppées, fragmentées, asymétriques ou militarisées. Un plateau de 3,60 m de long par 2,40 m de large est maintenu à 45 cm du sol par un calage en bois massif : on peut s’y asseoir, s’y allonger, on peut s’y tenir debout comme sur un podium. Les recherches sont disposées aux alentours de cette plateforme vide : bornes supportant des tablettes numériques de présentation des études de cas choisies par les étudiantes et les étudiants à travers 14 villes du monde, casques permettant d’écouter leurs voix off et le récit de leurs recherches.

Exposition constallation.s  à Arc en rêve 

2 juin au 25 septembre 2016

 

Consacrée aux nouvelles manières d’habiter le Monde, à l’ère de la révolution numérique et de l’urgence écologique, constellation.s donne à voir et à entendre des expériences, des témoignages, des processus, des situations aux quatre coins du monde comme autant de lueurs qui montrent de nouveaux horizons possibles, pour vivre ensemble dans les sociétés complexes présentée dans la nef des Entrepôts Lainé de Bordeaux.